Le Musée du Touquet-Paris-Plage présente l’exposition Bernard Buffet Post 1958 : une symphonie de couleur en plus

Le Musée du Touquet-Paris-Plage présente une exposition inédite du peintre Bernard Buffet consacrée à l’œuvre de l’artiste et la place essentielle qu’il accorda à la couleur à partir de 1958.

Né à Paris en 1928, Bernard Buffet connait dès 1947 un succès précoce, notamment suite à l’exposition de sa toile “L’homme accoudé” au Salon des Indépendants. Connu essentiellement pour son oeuvre de jeunesse, Il va donner une place plus importante à la couleur dès la fin des années 1950. Comme le souligne Henry Périer, commissaire de l’exposition : “La couleur va confirmer l’autonomie stylistique de ses débuts”.

Une cinquantaine de peintures à l’huile sur toile sont exposées au Musée du Touquet-Paris-Plage, révélant la grandeur de l’Œuvre de Bernard Buffet et la fièvre créatrice qui ne l’a jamais quitté.

Peintre de génie, Bernard Buffet est en 1948, à l’âge de 20 ans, lauréat du Prix de la Critique, ex-aequo avec Bernard Lorjou. Il est considéré à cette époque comme l’égal de Picasso. Bernard Buffet est non seulement apprécié des collectionneurs, des critiques mais aussi de nombreux peintres contemporains parmi lesquels Francis Bacon ou encore Andy Warhol. Jean Giono, Louis Aragon, Jean Cocteau, Maurice Druon ou encore Georges Simenon sont de fervents admirateurs du peintre.

 Pourtant, malgré ce succès extraordinaire de son vivant, l’establishement français a tendance à enfermer le peintre dans une contre-allée de l’art du XXème siècle, mettant en avant uniquement ses œuvres de jeunesse et taxant cette période de « misérabiliste ». Même si certains des thèmes abordés par Bernard Buffet sont empreints de mélancolie ou de désespoir, ce dernier n’a jamais peint la misère. Il se saisit d’éléments de la vie quotidienne et peint dans un style immédiatement reconnaissable.

 Mal connue par la critique et le grand public, l’œuvre du peintre dans les années post 1958 est particulièrement riche. C’est la première fois qu’un musée prend le parti de présenter cette période de l’œuvre de Bernard Buffet, mettant en exergue plus de 40 ans de création et son exploration de la couleur.