« THE INGRID BERGMAN TRIBUTE », le spectacle hommage au profit de l’UNICEF avec Isabella Rosselini, Fanny Ardant et Gérard Depardieu réunis au Théâtre du Châtelet le 5 octobre 2015

À l’occasion du centenaire de la naissance d’Ingrid Bergman, la talentueuse Isabella Rosselini rendra hommage à l’illustre actrice qu’était sa mère. Inédit et exceptionnel, ce spectacle conçu par Isabella Rossellini elle-même se tiendra dans les principales villes ayant marqué la vie d’Ingrid Bergman : Londres, New York, Paris et Rome.

Ce spectacle proposera ainsi un ensemble de souvenirs, d’entretiens, de lettres et de vidéos personnelles inédites, tirées d’archives privées, d’amis et d’artistes qui ont eu le privilège de travailler avec elle (tels que Roberto Rossellini,
Alfred Hitchcock, Robert Capa, Ernest Hemingway…). Ainsi, ils permettront de découvrir l’intimité de l’artiste et de la femme derrière la légende du Cinéma. De plus, des acteurs prestigieux donneront vie à ces lectures dans chaque ville et raconteront Ingrid Bergman au regard de son travail et de sa vie personnelle.

Le projet a été créé et écrit par Ludovica Damiani et Guido Torlonia, auteurs de
« Tribute to Great Italian Masters » (Luchino Visconti, Giorgio Strehler, Federico Fellini), conçu par Isabella Rossellini et mis en scène par Guido Torlonia. Les bénéfices seront reversés au profit de l’UNICEF.

EN TOURNÉE
06/09/2015 – Londres – Royal Festival Hall (Isabella Rosselini et Jeremy Irons)
12/09/2015 – New York – BAM Howard Gilman Opera House (Isabella Rosselini et Jeremy Irons)
05/10/2015 – Paris – Théâtre du Châtelet (Fanny Ardant et Gérard Depardieu)
11/10/2015 – Rome – Auditorium Parco della Musica, Sala Sinopoli (Isabella Rosselini et Christian de Sica)

INGRID BERGMAN : Une actrice légendaire

Née le 29 août 1915 à Stockholm (Suède), Ingrid Bergman s’inscrit à la Royal Dramatic Theater School de Stockholm et y fait ses débuts. Elle décroche rapidement un rôle dans le film suédois « Munkbrogreven » de Gustav Molander.

Par la suite, Ingrid Bergman enchaîne avec six autres films mais reste encore une actrice anonyme pour le public cinéphile. En 1936, elle fait une apparition dans le film « Intermezzo » et est repérée par le producteur David O. Selznick. Celui-ci lui offre le rôle principal dans le remake du même film qui sort en 1939 et marque le coup d’envoi de sa carrière qui lui ouvre les portes d’Hollywood. Elle tourne alors film sur film tels que « La Famille Stoddard », « Les Enchaînés », « Dr. Jekyll and Mr. Hyde » ou encore « Casablanca » En 1945, elle obtient un premier Oscar pour sa prestation dans le film Hantise.

Acclamée par le public, elle est également reconnue par le milieu du Cinéma de son époque comme une actrice hors pair.

En 1949, Ingrid Bergman rencontre le réalisateur Roberto Rossellini et l’épouse. De cette union naissent trois enfants, dont l’actrice Isabella Rossellini. Avec son mari et sous sa direction, Ingrid Bergman tourne quatre autres films. C’est le début de la période dite des Bergman-films, une étape décisive dans leurs carrières respectives avec des chefs-d’oeuvre comme « Europe 51 », «Voyage en Italie », « La Peur » et « Jeanne au Bûcher ».

Suite à leur séparation, elle retrouve les chemins d’Hollywood et tourne dans « Anastasia » en 1956.
L’Oscar qu’elle remporte pour ce rôle est un retour en grâce.

Elle se voit attribuer son troisième Oscar en 1975 pour un second rôle dans
« Le Crime de l’Orient-Express ». Son dernier rôle sera pour Ingmar Bergman dans le film « Sonate d’automne » en 1978 où elle interprète une pianiste égocentrique
qui rejette cruellement sa fille.

Elle meurt le jour de son anniversaire, le 29 août 1982, laissant derrière elle une vie fabuleuse d’actrice dotée d’un talent et d’une force de caractère rares.